Comment j’ai retrouvé mes ailes (Création littéraire)

Phénix

          Je croyais que la nuit ne finirait jamais. Assise à la fênetre de ma chambre, j’avais en vain attendu la lumière pendant plusieurs jours. Les premiers rayons de soleil refusaient d’apparaȋtre sur le ciel qui avait un aspect triste. Je tremblais, car ce silence me semblait artificiel. L’absence de la lumière apportait le froid et le manque d’espoir. La peur presque brisait ma poitrine, je pouvais dénombrer précisement les battements de mon cœur. C’est ainsi que j’ai commencé à mesurer l’éternité.

          J’avais soif mais je ne pouvais pas boire, j’avais faim mais la présence de la nourriture me faisait mal. Toutes les pensées qui traversaient mon esprit me donnaient le vertige. Parfois je me demandais si je n’étais pas devenue aveugle ou si je rêvais. Mais, ensuite, j’ai réalisé que j’étais emprisonnée à l’interieur de moi-même. Quand je me promenais, dans…

View original post 218 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s